Bubble

Publié le par Kinopoivre

Réalisé par Steven Soderbergh

Sorti aux États-Unis le 25 septembre 2005

Sorti en France le 10 mai 2006

Pas de panique, lecteur vigilant, il n’y a pas de doublon, et ce film de Steven Soderbergh n’a rien à voir avec le film israélien The bubble, également traité ici. Tout se passe dans une petite ville du centre des États-Unis, où le jeune et beau Kyle (Dustin Ashley) travaille dans une petite fabrique de poupées. Il gagne peu, vit chez sa mère au chômage (Laurie Lee), et il a un second emploi, où sa collègue Martha (Debbie Doebereiner) veut bien l’emmener de temps à autre dans sa voiture. Martha, qui vit avec son père handicapé, frise la quarantaine, et elle est obèse. Elle considère Kyle comme son seul ami. Mais leurs conversations sont banales, et leurs rapports, de pure camaraderie ; en tout cas du point de vue de Kyle, qui ne voit pas comment la serviable Martha le regarde.

Puis une nouvelle ouvrière est engagée à la fabrique, Rose (Misty Wilkins), un peu plus âgée que Kyle, célibataire mais mère d’une petite fille, Jesse (Madison Wilkins). Le père de cette enfant, Jake (K. Smith), est un vaurien, prétend-elle, il vit de son côté, elle ne le supporte pas.

Un soir, Kyle et Rose décident de passer la soirée ensemble, et Martha accepte de garder Jesse. Kyle raconte à Rose qu’il garde un peu d’argent dans un tiroir de sa chambre. Ils boivent quelques bières dans un bar, puis Kyle emmène Rose chez lui, la laisse seule un moment pour aller chercher à boire, et pendant son absence, Rose fouille partout et vole l’argent de Kyle. Il la raccompagne chez elle, où Martha est restée avec l’enfant, déjà couchée au retour de sa mère. C’est alors que Jake, le père, fait irruption pour reprocher à Rose d’avoir volé de l’argent chez lui. Elle nie, le met à la porte et dit à Martha de ne pas s’en mêler. Il est près de minuit, Martha s’en va.

Le lendemain matin, on découvre Rose étranglée chez elle. Le sergent Davis (Thomas R. Davis) mène rapidement l’enquête, interrogeant les personnes ayant approché Rose. Jake est vite disculpé, car on découvre les empreintes de Martha sur le cou de Rose. Pourtant, Martha, qui raconte très posément la soirée de la veille, dit ne pas se souvenir d’avoir tué Rose. On l’arrête néanmoins. Kyle vient la voir en prison, très embarrassé et ne comprenant rien aux évènements. Puis, laissée seule, Martha se souvient d’avoir étranglé Rose. À la fabrique, il y a désormais deux postes à pourvoir, ceux de Martha et de Rose. La mère de Kyle est engagée. Un bon remède au chômage.

Publié dans B

Écrire ci-dessous une ânerie quelconque :